Vient de paraître : « Philippe Djian – En marges », biographie de David Desvérité (Le Castor Astral)

Philippe Djian - En marges La première biographie consacrée à Philippe Djian vient de paraître (Le Castor Astral). Préfacée par Virginie Despentes, cette biographie revient longuement sur les années d’enfance de l’écrivain, son adolescence et ses premiers voyages, son errance au milieu des années 1970 qui lui permet de s’essayer à différentes activités après son départ de Paris. Enfin, son parcours d’écrivain, depuis la publication de 50 contre 1 en 1981 jusqu’à sa reconnaissance par le milieu littéraire et la remise du Prix Interallié pour « Oh… » en 2012 est disséqué et longuement commenté. Cet ouvrage raconte les premières adaptations cinématographiques du début des années 1980, l’arrivée de cet écrivain « rebelle » sur l’échiquier littéraire avant d’expliquer les raisons de son départ de chez Bernard Barrault, son premier éditeur, puis son arrivée chez Gallimard. Un léger passage à vide au milieu des années 1990 ponctue ensuite le parcours éditorial jusqu’alors sans nuages de Djian, avant le sursaut déclenché par Vers chez les blancs. Depuis le début des années 2000, le romancier a pris le parti de publier avec une régularité déconcertante pour un public acquis et fidèle.

David Desvérité, Philippe Djian – En marges
Le Castor Astral, 512 pages (cahier photos de 8 pages),  24 €.

Commander Philippe Djian – En marges

Share Button

Une réflexion au sujet de « Vient de paraître : « Philippe Djian – En marges », biographie de David Desvérité (Le Castor Astral) »

  1. Bonjour David,
    Je tenais à vous remercier d’avoir écrit cette biographie et à vous féliciter pour le tout le travail colossal de recherches que vous avez dû accomplir pour y arriver ! Je viens de la terminer, c’était génial de passer 500 pages à lire sur mon dieu de l’écriture ! Elle contient tellement d’informations, que ma liste d’auteurs potentiel à lire vient d’exploser ! Je me demandais, pourquoi ne faites vous pas un endroit historique sur le site et ne publiiez-vous pas les articles, les écrits inédits que vous avez retracé pour la bio. Il y a tant de choses que j’aimerais lire mais comme je suis de l’autre coté de l’océan, impossible de retracer tous ces magazines…qu’en pensez-vous ? Un article par semaine, ça parait moins colossal 😉 Amicalement, Jocelyne

Laisser un commentaire