« Hotel*S », de S. Eicher (2001)

favorite

Hotel* S : Stephan Eicher’s Favourites
(Double compilation)

Lecture de Durant un long moment

ELLE VIENT ME VOIR
(Morceau écrit au moment de l’enregistrement de Carcassonne, en 1992)

Elle vient me voir
Elle prend grand soin de ma santé
Depuis qu’elle m’a laissé tomber
Je suis devenu son pauvre amour
Celui qu’elle chérira toujours

Et qu’elle serre contre sa poitrine
Comme un Jésus tendre et sublime
Baisant mon front et mes paupières
Jurant que la vie est amère

Elle vient me voir
Elle n’a plus peur d’être avec moi
Depuis qu’elle a ce qu’elle n’avait pas
Je ne suis plus sa mauvaise étoile
Ni son désespoir, ni son drame

Et me regardant travailler
Elle dit n’avoir jamais douté
Qu’à mon cou, on viendrait se pendre
Mais qu’elle ne pouvait plus attendre
Elle vient me voir

Elle vient me voir
Elle a de très jolis soupirs
Quand la nuit tombe, qu’elle doit partir
« Ne mélange pas tout » me dit-elle
« Je ne me sens pas pousser des ailes »

Et sur ces mots elle disparaît
Je crois qu’elle n’a aucun regret
Nous ne sommes ni des saints, ni des anges
Il n’y a que la lumière qui change
Elle vient me voir

 

 

La perle !

Phillippe Djian lit et commente Durant un long moment (Florence, 1992).

 

 

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire